Octavo Toulouse - Création de sites Internet et Webmarketing Octavo
Création site internet, boutique en ligne, référencement

Accueil du site > Octanews > L’e-mailing : élément incontournable du WebMarketing


L’e-mailing : élément incontournable du WebMarketing

L’emailing : une solution marketing attrayante pour de nombreuses entreprises, tant du point de vue de son coût de mise en place que par la rapidité des résultats qu’elle apporte… Il est cependant nécessaire de respecter certaines règles pour que la campagne soit un succès !

Qu’est-ce qu’un emailing ?

L’e-mailing consiste en un envoi important d’e-mails simultanément à plusieurs destinataires ; il s’agit de la version électronique du publipostage. Ce type d’envoi répond à plusieurs objectifs : l’envoi d’informations (Newsletter), l’acquisition de nouveaux clients (E-mailing de prospection), la fidélisation des clients.

A qui envoyer un e-mailing ?

La règle générale pour l’envoi d’e-mail massif est de n’adresser l’envoi qu’aux destinataires qui le souhaitent. Il s’agit du principe de l’autorisation préalable (ou « Opt-in »), régi par la directive européenne n° 2002/58/du 12 juillet 2002. Ce principe s’applique notamment lors d’envois à but commerciaux à des particuliers.

Pourquoi faire un e-mailing ?

- Le coût
La mise en place d’une campagne d’e-mailing est en règle générale 70 fois moins cher que l’envoi d’un e-mailing papier.

- La réactivité
Les résultats d’une campagne e-mailing peuvent être mesurés dans les 3 jours qui suivent l’envoi.

Les éléments-clés de la réussite d’un e-mailing

- Le titre
C’est un élément déterminant ! Les internautes reçoivent énormément d’e-mails, un bon titre permettra d’augmenter le taux d’ouverture du mail. Un titre doit être clair et court : s’il peut aller jusqu’à une centaine de caractères, l’idéal reste tout de même de le limiter à une quarantaine de caractères, soit environ 5 mots accrocheurs.
Le titre doit par ailleurs illustrer le contenu du message : un titre accrocheur sans rapport avec le message risque de décevoir l’internaute.
Attention toutefois à ne pas abuser de termes tels que « gratuits » « -XX% » « Gagnez » : Cumuler plusieurs de ces termes dans un titre risque de mener l’e-mail directement dans le « courrier indésirable »…
Un bon titre doit donner envie de découvrir le contenu du message : nouveau produit (« Découvrez le nouveau.. »), Offre spéciale (« Economisez XX% »), l’urgence (« Plus que xx produits disponibles » ou « Encore XX jours »)

- Le message
Il doit être simple et bref : l’Internaute qui ouvre l’e-mail doit trouver directement les informations qu’il cherche. L’essentiel étant de l’inciter à l’action : la prise de contact ou la visite du site.
Si l’objectif est d’amener l’internaute sur le site Internet, il faudra également être vigilant à la page de destination. L’internaute devra retrouver les éléments proposés dans l’e-mail (exemple : un produit en promotion…)

- Passer les barrières anti-spam
Avec le développement du spam (courrier indésirable), de nombreux fournisseurs de webmails ainsi que de nombreux anti-virus suppriment ou filtrent les messages avant même leur arrivée dans la boîte de réception de l’Internaute, même s’il s’agit de messages sollicités par celui-ci.
Pour maximiser la distribution des messages, la création du mail doit être effectuée de manière rigoureuse sur un plan technique.

Quand effectuer son envoi ? *

Il n’y a que peu de variations des taux de clics et d’ouverture entre les différents jours de la semaine. En revanche, il est important de noter que le taux d’ouverture d’un e-mailing baisse de manière significative le samedi, alors que le dimanche ce même taux a tendance à être plus élevé que le reste de la semaine.
Même si des études concernant les e-mailings sont réalisées, il appartient à chacun de faire ses propres tests ; en effet, si des grandes tendances se dégagent par activité, les résultats des e-mailings vont dépendre également du type de message (Annonce de promotion, E-mailing informatif, …) et des personnes à qui l’e-mailing est envoyé (abonnés à la newsletter ? clients ? Prospects ?)

Lexique :

Taux d’ouverture : ([messages ouverts / messages envoyés] * 100).
Taux de clics : ([ nombre de clics / nombre de messages parvenus à destination) *100]
Réactivité : ([nombre de clics / nombre de mails ouverts] * 100)

Sources :
Le Journal du Net * Selon une Etude d’Experian CheetahMail